Company Logo

Le CNVR et ONF s’allient pour préserver plus de 1500 heures d’une histoire sacrée

 

Le Centre national pour la vérité et la réconciliation et l’Office national du film du Canada s’allient pour préserver plus de 1500 heures d’une histoire sacrée

Le Centre national pour la vérité et la réconciliation (CNVR) et l’Office national du film du Canada (ONF) annoncent aujourd’hui l’établissement d’un nouveau partenariat qui permettra la préservation à long terme des déclarations des survivantes et survivants et d’autres contenus audiovisuels originaux enregistrés dans le cadre de la Commission de vérité et réconciliation (CVR). Créé grâce au Fonds d’innovation de la Fondation canadienne pour l’innovation, ce partenariat aura pour but d’assurer la conservation de l’histoire orale de milliers de voix autochtones.

Pendant des décennies, l’ONF a mis l’enregistrement audiovisuel au service du secteur culturel et, dans un environnement numérique en constante évolution, a su utiliser son expertise pour préserver ces contenus. L’ONF a numérisé et préservé sa collection de plus de 14 000 titres, et sa compétence en matière de numérisation, de préservation et de restauration a fait de lui un chef de file de la connaissance technique. Il aura donc recours à son matériel de pointe pour préserver les enregistrements audiovisuels numériques qui ont été confiés au CNVR. L’équipe de spécialistes de l’ONF consultera en outre les survivantes et survivants inuits, métis et des Premières Nations, ainsi que les aînés et les gardiens et gardiennes du savoir afin de mieux comprendre la signification de ce contenu.

Les enregistrements numériques originaux de la CVR ont été réalisés à l’aide d’une vaste gamme d’appareils audiovisuels et en divers formats de qualité commerciale. Les contenus audiovisuels comprennent des cercles de partage, des groupes de travail des commissaires et des déclarations publiques ou confidentielles des survivantes et survivants sur leur vécu dans les pensionnats et sur l’héritage qu’ont laissé ces établissements.

L’ONF veillera à ce que la migration de tous ces enregistrements soit effectuée vers des formats de préservation répondant aux normes internationales, et à ce que toutes les métadonnées de préservation nécessaires soient recueillies et stockées avec les enregistrements en vue de faciliter le catalogage et la recherche. Ce partenariat comprendra également le transcodage et l’application de mesures de contrôle de la qualité rigoureuses soumises à des protocoles de confidentialité et de sécurité. Au total, quelque 7000 déclarations et plus de 1500 heures de contenu seront préservées dans le cadre de ce projet.

L’ONF créera des copies en vue de projets futurs, ainsi que des copies à basse résolution qu’on pourra consulter sur le site du CNVR. Les protocoles normalisés du CNVR relatifs aux documents publics, aux documents expurgés et aux documents restreints resteront en vigueur, puisque le respect de la vie privée des survivantes et survivants demeure primordial.

Une fois le projet terminé, les copies seront restituées en vue de leur préservation à long terme et archivées au CNVR, lequel loge dans l’enceinte de l’Université du Manitoba avec l’approbation des survivantes et survivants.

En 2017, l’ONF a publié un plan qui comportait une série d’engagements visant la mise en œuvre des recommandations de la CVR. Le plan avait aussi pour but de répondre aux préoccupations de longue date des créatrices et créateurs autochtones quant aux iniquités systémiques du secteur de la production au Canada. Le présent partenariat entre le CNVR et l’ONF s’appuie sur la relation qu’entretiennent d’ores et déjà les deux organismes et vient encore enrichir cette relation. Après avoir collaboré à l’événement en ligne Chaque enfant compte tenu par le CNVR en 2020 et participé en 2021 à la Semaine de la vérité et de la réconciliation, l’ONF compte bien apporter sa contribution cette année encore. 

Citations

« Les vérités que nous ont confiées les survivantes et survivants et leurs familles n’appartiennent pas seulement au vécu autochtone, mais dans une large mesure à l’histoire du Canada. En ayant maintenant accès aux enregistrements numériques du CNVR, nous parviendrons bientôt à protéger l’esprit qui s’incarne dans les mots que les survivantes et survivants ont révélés au monde avec tant de courage. »

— Garnet Angeconeb, Cercle des survivants, CNVR

« Nous sommes reconnaissants de pouvoir accéder au savoir-faire de l’ONF, l’une des rares institutions canadiennes qui soient à la hauteur de cette tâche importante. Le CNVR possède plus de cinq millions d’enregistrements, que nous sommes résolument engagés à préserver au nom des survivantes et survivants, de leurs familles et de leurs nations. Ce partenariat permettra d’assurer la préservation à long terme du contenu audiovisuel, et de faire en sorte que les générations futures puissent y avoir accès. »

— Stephanie Scott, directrice générale du CNVR

« L’ONF est honoré de s’allier au CNVR pour contribuer à la préservation de la vérité que nous ont révélée les courageux témoignages des survivantes et survivants. Cette entreprise historique constitue un nouveau jalon de notre engagement institutionnel à l’égard de la réconciliation. »

— Claude Joli-Coeur, commissaire du gouvernement à la cinématographie et président de l’ONF

– 30 –

À propos du CNVR

Le Centre national pour la vérité et la réconciliation (CNVR) a été mis sur pied pour préserver la mémoire du système des pensionnats du Canada et des séquelles infligées. Non pas seulement pour quelques années, mais à jamais. Il est de la responsabilité du CNVR d’agir à titre de gardien des expériences des survivantes et survivants, d’en faire connaître les vérités dans le respect et de s’employer, avec les milieux de l’enseignement, de la recherche, de la prise de décision, ainsi qu’avec les communautés et le grand public, d’origine autochtone ou non, à appuyer la démarche de vérité, de réconciliation et de guérison actuellement en cours partout au Canada et au-delà.

L’ONF en bref

En tant que producteur et distributeur public de documentaires, d’animations et d’œuvres immersives et interactives qui font connaître le Canada et ses perspectives aux auditoires canadiens et internationaux, l’ONF produit des œuvres de réalisatrices et réalisateurs inuits, métis et des Premières Nations depuis 1968. Cette collaboration a donné lieu à un total de plus de 300 films signés par des cinéastes autochtones. Cette volonté persistante de travailler avec les créateurs et créatrices autochtones et de rendre leurs films accessibles aux auditoires canadiens, de même que les relations

Relations avec les médias

CNVR: media@mediastyle.ca

ONF
Magalie Boutin
C. : 514-233-8646| m.boutin@onf.ca

Lily Robert
C. : 514-296-8261 | l.robert@onf.ca

S’abonner à l’infolettre

Abonnez-vous dès aujourd’hui pour recevoir de l’information et des nouvelles du CNVR.

“Ka-kí-kiskéyihtétan óma, namoya kinwés maka aciyowés pohko óma óta ka-hayayak wasétam askihk, ékwa ka-kakwéy miskétan kiskéyihtamowin, iyinísiwin, kistéyitowin, mina nánisitotatowin kakiya ayisiniwak, ékosi óma kakiya ka-wahkotowak.”

Cree Proverb